Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/01/2015

Ligne 5 du Tramway : Clapiers se mobilise

Le "ColL5ctif Tramway Ligne 5" (une trentaine d'associations et de comités de quartier regroupés) et l'association "La ligne 5 de tramway, c'est maintenant"

organisent le jeudi 5 février, à Clapiers, une réunion publique d'information et de débat sur le projet de Ligne 5 du Tramway à Montpellier (ligne Lavérune-Clapiers-Prades le Lez).

La soirée se tiendra :

jeudi 5 février à 20 heures

salle Jean-Louis Barrault à Clapiers

rue du Paraguay - Complexe sportif

 

L'intérêt de la Ligne 5, son financement ainsi que l'exemple de relance du tramway avignonais seront évoqués.

La parole sera largement donnée à la salle.

Notre Association "Clapiers durable" appelle les Clapiérois et, au delà, tous les Montpelliérains (au sens large) à participer largement à ce débat, compte tenu des forts enjeux environnementaux, sociaux et économiques.

24/08/2014

Pétition pour l'organisation d'un référendum à Clapiers concernant le passage en Métropole

Pétition pour l’organisation

d’un référendum à Clapiers

concernant le passage à la Métropole

 

 

Le Conseil d'Agglomération de Montpellier du 17 juillet 2014 a validé le principe du passage en Métropole (3 contre, 11 abstentions).
http://www.montpellier-agglo.com/actualite/le-conseil-com


C'est une décision très importante qui engage pratiquement à jamais l'avenir de la Commune de Clapiers compte tenu des pouvoirs d'urbanisme transférés par la loi, de plein droit, à la Métropole. 


Les 4 listes en concurrence aux Municipales 2014 avaient affirmé leur opposition à ce sujet.


On ne peut donc démocratiquement décider de l'accord de Clapiers à ce passage en Métropole sans procéder préalablement à ce référendum communal.


Les communes ont normalement jusqu'au 17 octobre 2014 pour définir leur position.

 

La date limite du 16 août est certes dépassée pour un référendum réglementaire 2 mois avant le 17 octobre mais rien n’empêche la Municipalité de Clapiers de s’abstenir le 17 octobre jusqu’à la tenue d’un tel référendum …

 

Cela dépendra sûrement du succès de cette pétition !

 

Pétition en ligne réservée aux personnes inscrites comme électeurs à Clapiers... initiée par un citoyen Clapiérois indépendant des 4 listes.

 

http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2014N46646

24/02/2014

Chauffe-eau solaire et éventuelles subventions municipales

Coucher de soleil.jpgMon avis sur la question:
- sur le fond, la solution chauffe-eau solaire , qui présente l'inconvénient de ne produire et de n'économiser que ce que l'on consomme , et même présente des risques en été en cas d'inoccupation prolongée du logement du fait de la surchauffe des circuits (les solutions techniques sont dans ce cas de dissiper la chaleur à energie perdue dans le jardin ou sur le toit, avec surcoûts!) est en termes écologiques , si l'on raisonne en coût d'investissement (avant aides ou crédit d'impôt)/ Kwh économisés ou produits, moins performante que le photovoltaïque. Une installation en chauffe-eau solaire coûte environ au minimum 5000€ TTC pour une installation minimale, 6000 à 7000€ TTC pour une intallation plus importante. Elle économise au maximum dans nos régions 70% de l'énergie nécessaire au chauffage de l'eau sanitaire (500 Kwh maxi par an et par personne si comportement économe en eau: douches et pas bains, etc...) Soit 700kwh pour deux personnes alors qu'une installation photovoltaïque de 5000€TTC, frais EDF inclus, permet dans nos régions de produire 1600Kwh par an...
- dès lors la solution chauffe-eau solaire trouve plutôt sa "niche" dans le cas de logements avec installation collective, ou pour des résidents individuels dans le cas de familles nombreuses  avec beaucoup d'occupation en été (famille, etc...)-
- le photovoltaïque présente par contre l'immense avantage de déverser son électricité sur le réseau, que vous soyez là ou non, sans énergie perdue.


De plus, le chauffe-eau solaire continue à bénéficier d'un crédit d'impôt d'Etat de 15%  ,d'un taux de TVA réduit à 5,5% (10% pour le photovoltaïque)  ,alors le crédit d'impôt a été supprimé pour le photovoltaïque depuis janvier 2014, l'installation pouvant bénéficier en plus de l'éco-prêt à taux zéro ( non possible pour le photovoltaïque) , et d'une subvention régionale LR de 400€ à ce jour  .

http://www.les-energies-renouvelables.eu/energies-renouve...

Dans ces conditions, une subvention municipale supplémentaire minime  , avec pour corollaire "des frais de gestion " importants (vraisemblablement supérieurs au montant même de la subvention!) ne m'apparaît pas judicieuse. Elle n'aurait  à mon avis qu'un effet "d'aubaine" pour les clapiérois déjà intéressés, qui ne vont pas se priver bien évidemment de la demander , mais pas vraiment d'effet sur la production d'énergies renouvelables à Clapiers. A mon avis donc, alors, les fonds y consacrés seraient mieux utilisés dans des actions de communication sur les énergies renouvelables de TOUTE NATURE (salons ouverts aux professionnels , conférences , etc... ) .

- Je ne veux surtout pas, dans ce discours, me faire l'avocat du seul photovoltaïque. Je pense même, que compte tenu des conditions actuelles et des dernières mesures, le photovoltaïque n'a plus ,du fait de la baisse des coûts d'intallation, raisonnablement besoin de mesures d'aide publique supplémentaire (voir nos nos autres articles), compte tenu de sa rentabilité FINANCIERE très supérieure . Sur le chauffe-eau solaire, une aide plus significative, mais ciblée uniquement sur les familles nombreuses  (2 adultes+ 3 enfants au moins) ou installations collectives pourrait seule avoir sa justification.